Sexy hot blog
Publié le 18 Mars 2018 à 11h02 - 94588 visites

Une actrice porno doit-elle forcément faire un gangbang pour réussir

Dans le porno, tout est question de tarifs mais aussi de plan de carrière. En effet, une actrice porno sexy reste au top pendant quelques années seulement. 3 ans à tout casser alors que la grande majorité ne tourneront qu'une scène. C'est la dure compétition qui fait que l'actrice porno, si elle veut devenir une star doit faire des choix. Quant au gangbang, il est essentiel que l'actrice porno soit à l'aise avec cette pratique de sexe extrême. Certaines pornstars ont fait des carrières exceptionnelles sans avoir tourné une seule scène de sodomie. Cependant, elles avaient le charisme suffisant pour y arriver. Celles, un peu naïves, qui veulent percer se laissent convaincre que le gangbang est la pratique ultime pour accéder au statut de superstar. Mais c'est faux. Par exemple, chez Legal Porno, les gangbangs sont hardcore mais cela relève plus de l'humiliation que de la performance. Quant à l'argent, le cachet est certes plus élevé mais tellement faible par rapport à l'impact incertain.

Les actrices à gangbang aiment vraiment la partouze

Des pornstars comme Chanel Preston, Lisa Ann ou Abella Dangersont des vedettes. Populaires, adeptes de la sodomie et aussi du gangbang ont fait le choix de se faire partouzer parce qu'elles adorent le sexe. Au-delà du simple plan de carrière, il y a un vrai désir de pouvoir. En effet, ces femmes savent que des millions d'internautes vont se palucher sur leurs photos et leurs videos. C'est l'excitation ultime et une forme de consécration de rendre heureux des internautes juste avec leur cul. Les vraies performeuses de gangbang le font surtout parce que le sexe fait partie de leur vie. Un peu sont nymphomanes comme Bonnie Rotten ou Angelina Valentine. Elles avouent se branler plusieurs fois par semaine. Elles sont en effet tout l'inverse de la babe softcore et doucereuse. Ce sont de pures hardeuses et il en faut plus qu'une simple partouze pour les faire reculer.

Même les bombes sexuelles aiment se faire traiter comme des chiennes

Il est parfois choquant pour nous internautes de voir une bombasse nue qui aurait pu être mannequin accepter de se faire souiller. Mais, oui, les bombes sexuelles sont de femmes comme les autres. Aussi, elles ont le droit de vouloir se faire traiter comme des chiennes. De plus, il y a ce syndrome sexuel de la part des femmes et des salopes qui sont la beauté incarnée, de descendre de leur piédestal. Etre admirée et adulée peut devenir grisant. C'est la raison pour laquelle des beautés telles que Riley Reid, Belle Knox, Anya Olsen, toutes sublimes acceptent de se faire salir. Leurs gangbangs dans les studios tels que Blacked en disent long sur leur mentalité de hardeuse et de chiennes.

Les publications similaires de "Histoires sexy"

  1. 19 Sept. 2016J'ai fais la rencontre d'un gay très ouvert sur tous les sujets25260 visites
  2. 6 Sept. 2016Des filles sont à la recherche de rencontres sur internet4552 visites
  3. 11 Juin 2016Un papy couche avec des jeunettes4475 visites
  4. 17 Avril 2016Mon témoignage sexe à la radio20294 visites
  5. 12 Fév. 2016Le plaisir de regarder une vidéo x française8837 visites